Adojeunologie le conseil des 15-24 ans, Yves REMY consultant www.adojeunologie.com

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

?   Concept.

?  Le conseil en développement personnel Adojeunologique transmet outils, éclairages : savoirs, savoir-faire, faire savoir, savoir être, pragmatiques d’application. Le coaching de vie et réalisation de soi juniors aide l’adolescent à prendre conscience, en et par lui-même, de ses propres atouts, ressources, solutions, priorités. Le consulting éducation-jeunesse accompagne le jeune globalement, de façon transversale, pluridisciplinaire : réalités, besoins, attentes, en tous domaines.

?   Publics.

?  L’Adojeunologie renforce l’adolescent de 15-19 ans, lycéen du secondaire ; étudiant intégrant le supérieur. C’est le début de la jeunesse, du raisonnement de type adulte. L’Adojeunologie stimule, tout autant, le junior de 20-24 ans, étudiant post-bac ; actif débutant. Cet « adulescent », sorti de l’adolescence, entre dans l’adultisme. Les parents d’adojeunes sont entendus, associés, avisés, selon les demandes, nécessités, en Parentologie. Il y a continuité entre les séances, par contacts constants.

?   Equilibre.

? Ni thérapie « psy », ni soutien scolaire, l’Adojeunologie délivre sens, repères, enseignements, « défis existentiels », espérance, valeurs, utilité, don de soi… L’adolescent passe du « cercle vicieux » du non épanouissement, au « cercle vertueux » de l’équilibre : optimisme, réactivité ; sérénité, contrôle de soi ; transcendance, succès. L’Adojeunologie inculque le total dépassement de soi : la pleine liberté, maîtrise lucide du milieu, une « métamorphose » propre, l’aisance de soi, avec autrui, la sociabilité.

?   Assurance.

?  L’Adojeunologie consolide l’estime de soi. Elle porte à lutter contre le stress, l’anxiété, l’émotivité, en forgeant acceptation, amour inconditionnels de soi, réconciliation avec soi-même. La confiance en soi est refondée. Positivité, « constructivité », paix intérieure, permettent au jeune de se sentir en sécurité, concorde favorable, harmonie avec soi, les autres, la vie, en foi absolue. L’Adojeunologie assoit l’affirmation de soi-même : aptitude à combattre les doutes, replis sur soi paralysants, pour s’intégrer, tenir sa juste place, s’imposer, sans réserve, auprès des autres.

?   Motivation / Travail                                                                      .

?  L’Adojeunologie (re)motive, fixe des objectifs, projets adéquats,fait croire en ses capacités, aux opportunités, en procure tous les moyens, « maintient le cap » ! Le jeune apprend le sens de l’effort, la ténacité, persévérance, patience, le sacrifice ; se persuade que tout se mérite, s’obtient, par labeur acharné systématique. L’Adojeunologie professe une méthode de travail académique, pour bien réussir, « bouger». Elle s’attache aussi à l’orientation des études et métiers.

?   Attentes.

? L’Adojeunologie favorise la maturité, l’autonomie, la responsabilité familiales, scolaires, relationnelles, psychoaffectives, professionnelles, culturelles, sociales, des valeurs. Socialisation, aptitudes à s’assumer, mènent le junior à se distancier des adultes ; être souverain en ses choix, décisions ; penser sainement par lui-même. L’Adojeunologie répond à l’aspiration d’expérimentation ; encouragement ;  gratification ; considération ; réconfort, juvénile : grandir, évoluer, se réaliser.

?   Blocages.

?  L’Adojeunologie identifie tous les facteurs de problèmes ; en repère les éléments de résorption ; conduit à surmonter les difficultés, échecs, s’améliorer. Il est proposé, à tout jeune, écoute, questionnement, dialogue, diagnostic, suivi « sur mesure », avec empathie, compassion, congruence : comprendre, soutenir. L’Adojeunologie met en œuvre cinq leviers de performance : les comportements, projets, savoir-faire / être, créativité, remise en cause, pour l’action.
?   Potentiels.

? L’Adojeunologie consolide l’originalité de pensée, la positivité mentale, par un raisonnement cohérent, individualisé, apte à «dynamiser» le capital inné et acquis. Régulation, tempérance émotionnelles juvéniles, incitent à l’annihilation des états d’âme, l’audace, au « bonheur de vivre », quels que soient les aléas.
L’Adojeunologie appuie l’indépendance, l’ingéniosité de l’agir. Etre acteur dominant de son destin fait «terrasser» l’adversité avec courage : vaincre, ne pas se laisser abattre !

?   Méthode.

?  L’Adojeunologie est, tout à la fois, science dynamique de la jeunesse : étude transversale, multidisciplinaire ; vocation de relation d’aide holistique, des 15-24 ans. L’Adojeunologie est une psychosociologie spécifique de l’adolescent ; science de l’éducation pratique ; théorie anthropo-philosophique des juniors. Le jeune se nourrit d’évaluations précises ; éclaircissements, éducation,
pertinents ; issues tangibles, à échéance raisonnable : « être, avoir, faire, plus et mieux ».

?   Outils.

? L’Adojeunologie met à profit l’approche cognitivo-comportementale : influer positivement sur les pensées, émotions, pour réagir, « muer » drastiquement. Le cognitivisme rééduque les autosuggestions négatives du junior, en rééquilibrages bénéfiques. Par différenciation entre réalité et interprétation erronée. Le comportementalisme éradique les habitudes, attitudes juvéniles indésirables. Il les remplace par une «logistique» puissante, plus adaptée, pour réussir.

?   Résultats.

?  Théo, 15 ans, souffre d’un déficit de confiance en lui, de culpabilité, phobie scolaire, tics, échec. Il est admis en seconde, se relaxe, s’affirme, par « influx » positif. Lucas, 20 ans, triple sa terminale, se drogue. Il est démotivé. Son mode de vie, d’études, est désordonné. Il est recadré, poussé, obtient son bac, arrête le
cannabis. « Vous m’avez donné envie de me battre, croire en moi. J’ai un acquis énorme par rapport aux autres, l’assurance d’une force ». Séverine, 20 ans, ex-coachée.

?   Séances.

?  L’Adojeunologie est hebdomadaire, dure 45 minutes ; est écrite, directive, interactive. Elle s’achève selon les quêtes, progressions, bénéfices effectifs. Le coût est de 160 € Ttc par rencontre. Un préceptorat juniors de base requiert une ou plusieurs sessions. Un «remaniement complet» va de quelques mois à un an, ou plus.
L’Adojeunologie respecte déontologie, remise à « niveau ». Elle est une spécialisation à garantie contractuelle, professionnalisme exempt d’abus de pouvoir.

?   Programme.

? L’Adojeunologie veille à l’alimentation, au sommeil, à l’activité physique, aux addictions, à l’organisation ; un emploi du temps ; un travail, rigoureux. Inventaire de semaine, prospective hebdomadaire, sont établis. Il y a vérification des progrès, stagnations, reculs, adojuvéniles ; prescriptions d’avancées. L’Adojeunologie est une obligation de moyens et résultats. Par des agencements rectificatifs, le « dopage » des facultés, elle vise le changement radical.

?   Entraînements.

? L’Adojeunologie est un mentorat d’apprentissage familial, relationnel, psychoaffectif, pédagogique, professionnel, socioculturel. Il suscite renaissance, espoirs, ambitions. Le jeune prend des notes.
Il illustre chaque point par des exemples vécus, son analyse explicative, des exercices, pour leçons d’avenir, «stratégies» correctives. L’Adojeunologie est une guidance écrite, structurée par le praticien, selon la parole juvénile. Ce tutorat exigeant est exploitable indéfiniment, en toute confidentialité.

Pour d’avantages d’informations n’hésitez pas à nous contacter:

Yves REMY consultant, conseil éducation - jeunesse

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »